Trouve ta lumière en toi-même, les plus grandes vérités sont déjà en nous en attendant d’être libérée.
La conscience permet cette libération.

Il faut recevoir la maladie comme une lettre,  elle est destinée à nous dévoiler quelque chose.

  • Commentaires : il y a quelques mois , je vivais des moments difficiles , je ne voyais pas l'issue. Le découragement , le désespoir, la tristesse était mon quotidien . J'ai perdu la confiance de ceux que j'aimais . J'ai réagi ces derniers temps de façon irresponsable, immature ....dû a l'épuisement, a un quotidien, un travail exigeant depuis nombre d'années....

    Une connaissance m'a référé a France. Honnêtement je m'attendais à rien , à un refus , un rejet de sa part....Au contraire , j'ai senti l'empathie , une écoute...

    Depuis , petit a petit , j'ai réappris a me connaître , à retourner d'où je viens vraiment. Et même trouver l'équilibre du côté physique et mental...et apprendre à me pardonner et à pardonner aux autres...pour retrouver la paix intérieure...

    Il me reste beaucoup de chemin a faire. Mais j'ai retrouvé l'espoir. Le pouvoir de changer les choses pour le mieux , et de retrouver ma confiance.

    Cela parait dans mon coeur et dans mon quotidien... ces dernieres années , je 'vivotais ', maintenant je respire ...et je vis.

    –Yes L. Décembre 2012 2012

  • Depuis plus de 5 ans maintenant, je bénéficie de tes traitements Bowen. Je te remercie d'avoir guérie ma tendinite à l'aine qui me pourrissait la vie depuis des années malgré des traitements médicaux, de chiropraticiens et de physiothérapeutes. Je te remercie aussi de guérir en une seule fois mes torticolis annuels. Mais je te remercie encore plus de guérir mes maux de l'âme à chaque fois.

    Je n'arrête pas de parler de toi à mon entourage avec des éloges non retenues. Je me dis que c'est bien triste que cette merveille ne soit pas plus connue. C'est toujours pour moi l'occasion de me connecter en profondeur sur mon moi intérieur. Ça me permet de faire le point sur ma vie et sur ce que je désire réellement en faire. Je ne sais pas pourquoi mais toutes les réponses à mes questions se trouvent répondues après le traitement. Je me suis maintenant habituée à ma particularité, des spasmes des muscles de mon visage, générés par les traitement Bowen et qui me sont tellement bénéfiques, je le sais. J'arrive toujours dans ton bureau, stressée, fatiguée et en proie à des questionnements et des frustrations. Je sors de chacun de mes traitements tellement reposée et heureuse! Le Bowen est magique pour moi et je compte bien utiliser sa magie encore longtemps. Que puis-je faire  pour faire connâitre cette magie à d'autres.

    –Geneviève Lemay

  • Je consultais pour un profonde tristesse et une grande fatigue suite à un deuil difficile à faire et à accepter. Un bien-être  et une augmentation de ma vitalité se sont manifestés au courant et après chacune des séances thérapeutiques. J’ai cependant vraiment ressenti l’effet à partir du deuxième rendez-vous. J'ai  repris un contact  conscient avec ma circulation énergétique. Comme si le thérapeute pesait sur un bouton qui met en marche un mouvement électrique, une onde qui s’étend en moi.  C’était  surtout lors des pauses entre chacune des interventions qui me permettaient de ressentir ce qui se passait au fond de moi. Je me suis laissé glisser  dans un espace de calme intérieur étant  Un avec mon corps, calme tranquille et apaisant.

    Je n’avais jamais ressentie ou si peu cette partie de moi enfouie, profonde qui me donne un sentiment de solidité, de sécurité.  C’est merveilleux de pouvoir ressentir, contacter tout cela au fond de soi.  J’ai surtout envie de garder ce contact si précieux avec mon être et je veux le vivre dans mon quotidien, la douceur et le calme tout en étant pleinement dans ma vie.  Je me repose beaucoup plus et je ressens si j’ai besoin d’une séance pour me réajuster et ne plus me perdre de vue comme je l’ai fait.  Mon deuil a suivi son cours et aujourd’hui tout cela fait place à l’acceptation de la vie telle qu’elle se manifeste à nous dans toute sa grandeur.

    –Mariette B.

  • En 2011, la méthode Bowen m’a grandement aidé pour une blessure de l’articulation de l’épaule. Par la suite, en octobre 2012, une session de routine de cette méthode m’a libéré d’une sensation thoracique oppressante que j’avais conservée suite à une cardioversion électrique rendue nécessaire pour traiter une fibrillation auriculaire. Merci madame Pelletier. –Guy Voyer, octobre 2012

  • Mon nom est Rudolph Tremblay. Je suis agé de 81 ans et j'avais des douleurs au bas du dos, aux épaules et à la colonne vertébrale depuis l'âge de 35 ans. J'ai essayé plusieurs traitements tels que chiro, physio etc... Un ami m'a parlé de la méthode Bowen pratiquée par Madame Pelletier. Je me suis dit que je n'avais rien à perdre car ma qualité de vie était hypothéqué par tous ces symptômes que j'attribuais maintenant à l'âge. Après une entrevue avec Madame Pelletier, cette dernière m'a expliqué que j'aurais certainement une grande amélioration et tant qu'à savoir l'issue réelle des traitements cela dépendrait de ma capacité d'autorégulation corporelle face à cette méthode. Mon objectif était de 50% de réhabilitation. Après les trois premiers traitements, mon objectif était déjà atteintet après cinq, les douleurs avaient disparues à 75%. Il y a quelques semaines, j'ai eu le malheur d'avoir un accident, je suis tombé le dos et les épaules sur le bord du bain. J'étais très malheureux de penser que tout était à recommencer. J'en ai discuté avec Madame Pelletier qui m'a rassuré et les deux traitements suivants tout était redevenu même encore mieux qu'avant ma chûte. Aujourd'hui je peux dire que je suis à 90% de mon rétablissement. Ces pour toutes ces raisons que je n'hésiterai pas à conseiller à mes amis souffrant de douleurs chroniques ou blessures récentes de consulter Madame Pelletier et la méthode Bowen.–Rudolph Tremblay, novembre 2012

  • Voici ce que d'autres praticiens Bowen expérimentent:

    Bowen : le ciel sur la terre !

    Il s’agit d’un homme de 82 ans, ingénieur de formation, qui consulte pour un problème chronique à la main droite et aux pieds. Il ressent des engourdissements au niveau des doigts (majeur, annulaire) ainsi qu’un inconfort à la préhension d’objet dur. Ses doigts sont en permanence en légère flexion. Il relie ce problème à un accident survenu, il y a 3 ans alors qu’il s’est cassé la clavicule droite lors d’une chute. Tant qu’à ses douleurs aux pieds, surtout le gauche, il les décrit comme une insensibilité de la plante des pieds qui rendent la marche pénible. Il rapporte un manque d’énergie et des maux de dos pour lesquels il a déjà été traité. Il se dit restreint dans ses activités physiques et sociales.

    Opéré pour la prostate à l’âge de 64 ans, il a mal toléré le traitement aux hormones qui a suivi. Il a été opéré pour un fibrome sur la paroi abdominale de l’intestin à 67 ans. Comme autre problème de santé, il présente un problème d’hypercholestérolémie; suite à un traitement avec statines, il y a plus de 8 ans, il a eu des myalgies qui ont duré 2 ans. Il a cessé la médication pour ce problème et surveille son alimentation. Il est suivi pour une dégénérescence maculaire bilatérale et a été opéré récemment pour cataractes. Il est également suivi médicalement pour un problème d’hypertension artérielle et en homéopathie. Il peut passer d’hyper à hypotension en quelques heures.

    D’abord quelques points forts du traitement : Après la 3e séance, il rapporte qu’il n’a plus mal au dos ni dans la jambe gauche. Suite à la procédure du psoas au 6e traitement, il n’utilise plus sa canne et son entourage remarque sa belle posture et son humeur agréable. Au 9e rendez-vous, il rapporte qu’il retrouve sa fierté et reprend le contrôle sur son corps; sa concentration est meilleure et il recommence à faire de la méditation. Bien que le premier objectif de consultation ne soit atteint, il est très reconnaissant et reçoit suffisamment de bénéfice pour persister dans sa démarche.

    Voici un résumé de l’évolution du traitement après 22 séances en 6 mois.

    Après une grande fatigue ressentie suite aux premières séances, ce client commence à reconnaître une amélioration de son état général. Il parvient à relaxer plus rapidement et son sommeil est meilleur. En cours de route, il traverse une période difficile suite à l’hospitalisation puis au décès de sa sœur. Bien qu’il soit extrêmement troublé par cet événement, il avoue que le traitement l’aide à vivre son deuil.

    Pour ma part, j’observe que les très légers tremblements de ses mains, dont il n’avait pas conscience, sont complètement disparus depuis quelques mois. Il cherche moins ses mots et ne parle plus de son inquiétude face aux oublis ou distractions. Il n’utilise plus ses bas de contention puisque qu’il n’y a plus d’œdème à ses chevilles. De plus, la tache violacée à sa cheville gauche se transforme (pâlie et diminuée) indiquant une amélioration de la circulation sanguine dans ses membres inférieurs. Amélioration de son équilibre et de sa tonicité : il n’utilise que très rarement sa canne dans ses déplacements (chemin glacé, enneigé, dans le métro).

    Son alimentation est maintenant à 90 % sans gluten; il a perdu quelques cm au tour de taille. Sa pression artérielle est encore trop élevée le matin et se normalise au cours de la journée. Il n’y a plus d’hypotension. Comme il se sent plus énergique, il recommence à faire ses exercices en piscine et se prépare avec enthousiasme (et un peu d’appréhension à cause de son HTA) à partir pour La Costa del Sol très bientôt.

    À la fin de la dernière séance, mon client dit :

    « Maintenant, je crois au ciel…sur la terre. » –Hélène St-Pierre Praticienne Bowen, Montréal Québec

Article de mon blogue

Préparer votre hiver par une cure automnale!

Au printemps, en automne notre corps aime bien que l'on pense à l'aider énergétiquement par la libération des ...

Lire la suite

La prévention de la grippe cet hiver…

La compagnie Homéodel cette année encore a mis en marché le complexe Homéodel 9 avec Thymuline afin d’agir co...

Lire la suite

Chaque année le rhume et la grippe peuvent se prévenir!

Comment ? Manger des bons aliments riches en vitamine C tels que des baies, des oranges, des agrumes. Les légumes...

Lire la suite

Vous aimez ? Partagez !